imprimer l'article

Comment larguer sans blesser ?

Ca y est t'en es sûr(e), c'est pas la bonne personne ! Eh oui, l'amour prend parfois des chemins détournés pour te faire piger qu'ailleurs, c'est mieux. Seulement voilà, une séparation c'est pas facile à digérer. Alors pour faire passer la pilule en douceur, médite ces quelques conseils.

aff-fr.com, le 22/01/2009

Pour commencer, évite le texto à 3h00 du matin ou tu risques d'avoir un(e) suicidaire insomniaque sur le dos pendant de longues années. Dans le même genre, la lettre ça fait un peu lâche, genre tu n'as pas le courage de parler en face... L'autre va se sentir méprisé(e), et l'affaire va devenir encore plus complexe ! Pour faire ça correctement, suis notre plan :

La préparation psychologique :
Dans un premier temps, ton comportement doit préparer le changement imminent. Etre plus distant(e), éviter son regard, parler à d'autres gens, faire un peu le mort... sont autant d'indices. Même si vous partagez encore de bons moments, montre-lui que tu vis les choses différemment. Cette préparation est importante parce que la discussion à c½ur ouvert qui s'en suivra ne sera pas une surprise totale pour l'autre.

Choisir le bon moment :
Prends ton temps pour choisir exactement l'opportunité qui va vous permettre de discuter tranquillement du problème. Ce qui veut dire que dans ta tête, tes arguments doivent déjà être prêts. Si tu veux que ta séparation se passe bien, il est préférable de faire admettre à l'autre que vous avez effectivement un souci. Une séparation mutuelle est toujours plus douce qu'une séparation à sens unique.

Assurer derrière :
Le plus dur en cas de rupture, c'est d'assumer complètement la séparation. Vous aurez gardé tout plein d'automatismes, de gestes tendres, qu'il faudra perdre. C'est devant ses vieilles habitudes que l'on se dit : « mais en fait, je le/la kiffe encore ! », alors que le problème responsable de la rupture est toujours là. Cesser de se voir pendant une certaine période est souvent un passage obligé pour rester potes. Même si le mieux, évidemment, c'est que tu trouves vite l'âme s½ur ! En attendant, bonne chance ! ;o)

--

Teste-toi :
Pro du largage ou éternel(le) plaqué(e) ?

Voir aussi :
Bien casser en 5 leçons
Gérer sa rupture
Vite, la rupture !

-- 

Envoie ton témoignage !

ipep